Recettes sucrées Recettes salées Infos engagées Actualité détendue

Ce site nécessite l'utilsation des cookies pour fonctionner correctement  En savoir plus

24.01.2020 - Infos engagées

Le flexitarisme

Depuis quelques années, nous faisons face à une augmentation considérable du nombre de végétariens/végétaliens. Pourtant, ces derniers sont toujours en large minorité comparé au régime omnivore, mais nous avons vu apparaître un nouveau régime alimentaire : le flexitarisme.

Qu’est-ce que le flexitarisme ?

Le flexitarisme est en réalité un omnivore. Ce dernier, en réduisant grandement sa consommation de viande, oscille vers le régime végétarien, généralement dans un objectif écologique ou santé. Un flexitarien peut également être une personne principalement végétarienne mais s’autorisant de la viande à quelques occasions (généralement au restaurant ou chez des amis par exemple). Les flexitariens ne mangent généralement que 2 à 3 fois par semaine max de la chair animale (viande ou poisson).

Le flexitarien fera également plus attention à la qualité et la provenance de la viande, toujours dans une optique écologique et santé. Le but également est de se détacher du régime omnivore, mais quasi carnivore, avec une consommation de viande à presque tous les repas. Tendance qui avait été adoptée par la population suite au 30 glorieuses, l’augmentation du pouvoir d’achat et l’installation des hypermarchés.

RECETTE SALADE DE PETIT EPEAUTRE POIVRON COURGETTE TOMATE MENTHE FETA CRACKERS OLIVE

Le flexitarisme, le régime alimentaire de demain ?

Face aux enjeux écologiques, notamment le réchauffement climatique, il devient de plus en plus urgent de réduire sa consommation de viande. Le flexitarisme pourrait donc refléter l’alimentation de demain. Pour rappel, l’industrie de la viande représente 14,5% des émissions de gaz à effet de serre et a déjà participé à la destruction de près de 80% de la forêt Amazonienne. Pour plus d’informations sur ce sujet n’hésitez pas à lire notre article « L’impact de la viande sur notre planète« .

En effet, le flexitarien dispose de grandes valeurs écologiques. Autant dire que la réduction de sa consommation de viande, est pour lui, aussi importante que la réduction de ses déplacements en voiture ou en avion par exemple.

COVER--PAD-THAI-CRACKERS-OLIVE-GRANOLA-LES-FRUITS-DETENDUS

Pourquoi choisir ?

Ce nouveau régime représente donc le bon compromis entre ceux qui ne peuvent/veulent pas arrêter de manger de la viande mais qui sont tout de même concernés par le changement climatique. Ou bien les personnes trouvant le régime végétarien trop contraignant, à l’extérieur par exemple. Ces personnes-là recherchent à réduire leur empreinte carbone de la manière la plus significative possible sans réellement avoir à se priver ou à changer drastiquement de mode de vie.

Le flexitarisme s’encre donc parfaitement dans notre climat actuel, centré sur la survie de notre belle planète et sera de plus en plus présent au fil des années, notamment grâce aux jeunes générations Y et Z.

A bientôt pour de nouvelles infos engagées,

L’équipe Détendue

Articles associés

Infos engagées

Comment réduire ses déchets ?

Recettes salées

Salade aux légumes grillés

Infos engagées

L’impact de la viande sur le climat

Recettes sucrées

Gâteau de crêpes praliné caramel

Recettes sucrées

Pancakes aux épices

Actualité détendue

Nos granolas sur Yuka